Destination impressionniste

Forêt inspirante, villages de charme, cours d’eau ressourçants ont aimanté les peintres en Pays de Fontainebleau. Aujourd’hui encore, elle regorge de lieux vous invitant à pénétrer dans leur intimité : maisons d’artistes, musées, galeries… Un détour par les villages en lisière de forêt de Fontainebleau est un formidable prétexte pour suivre les traces des peintres paysagistes (Millet ou Rousseau) de « l’école de Barbizon », mouvement artistique précurseur des Impressionnistes.

 

Découvrez notre itinéraire sur les pas des impressionnistes au travers de sources documentées, circuits pédestres et audio-guides.

CHAILLY-EN-BIERE

Dès 1820, Chailly-en-Bière, devient une destination fréquentée par les artistes peintres. Jean Baptiste Corot fut l’un des premiers à y séjourner régulièrement. Claude Monet y a peint son célèbre « Déjeuner sur l’herbe ». Frédérique Bazille a peint Claude Monet souffrant dans sa chambre d’auberge à Chailly (L’ambulance improvisée, 1865). Tous se retrouvaient à l’Auberge du Lion d’Or ou bien du Cheval Blanc où quelques traces du passé sont encore visibles sur les murs.

Certains de ces artistes sont enterrés au cimetière de Chailly-en-Bière : Jean-François Millet et Théodore Rousseau.

Patrimoine

> L’auberge du cheval Blanc
> Le cimetière
> L’Eglise Saint Paul

Liens utiles

> Mairie de Chailly-en-Bière

BARBIZON

Barbizon était autrefois un simple hameau de bûcherons. Mais au passage de Corot, Rousseau, Millet et Diaz de la Peña, Barbizon deviendra le village qui a ouvert la porte à l’impressionnisme. C’est à pied, dès 1820, que les peintres arrivent de Chailly à Barbizon où les accueille l’auberge des époux Ganne, devenue le point de ralliement.

De nombreux artistes s’y installent : Théodore Rousseau, Charles Jacques, Jean François Millet, Diaz de la Peña et bien d’autres…
Tout les y ravit : le jeu de la lumière dans les sous-bois, les teintes sombres des futaies, les étangs, les ciels orageux, les variations de la nature au gré des saisons ou de la journée… Chevalet au dos, ils désertent les ateliers et partent peindre leurs chefs d’œuvres, comme par exemple :

Vu dans la forêt de Fontainebleau, Corot, 1830-1832

Groupe de chênes, Apremont, Théodore Rousseau, 1850-52

Les Glaneuses, 1857 et L’Angélus, Jean-François Millet entre 1857 et 1859…

Barbizon a gardé son charme campagnard, avec ses maisons cossues en pierres couvertes de lierre, ses jardins de roses… et demeure le “Village des peintres”, de tous les peintres !

À visiter

> Musée des peintres de Barbizon
Musée de Jean-François Millet
> Maison de Théodore Rousseau et la Chapelle : le peintre a vécu et travaillé dans cette maisonnette retirée qu’il transforma en atelier de 1847 à 1867. Les artistes de passage se regroupaient également dans ce lieu pour des veillées chaleureuses.

Cet atelier fut transformé en chapelle en 1889 lorsque le deuxième fils de J.-F. Millet, qui était architecte, lui ajouta un modeste clocher, puis il l’agrandit en église en 1950. Ancien musée municipal, la maison atelier de Théodore Rousseau est l’annexe des expositions temporaires du Musée départemental de l’école de Barbizon.
> Hôtel du Bas Bréau

Circuit  pédestre

> Le circuit des peintres
> Audio-guide
> Parcours mosaïques

> Parcours de mémoire

Cliquez ici pour voir le plan de Barbizon

BOURRON-MARLOTTE

Au 19ème siècle, c’est la grande période artistique de Bourron-Marlotte qui commence. Vers 1830 Caruelle d’Aligny et Jean-Baptiste Corot, son ami, s’installent à Marlotte où un grand nombre d’artistes de Barbizon leur rendront visite : Harpignies, Daubigny, Diaz de la Peña, Olivier de Penne, Celestin Nanteuil.

À partir de 1860, Sisley, Renoir, Monet, Cézanne, Pissarro, Bazille les rejoindront. Tous se retrouvent dans les deux auberges du village, l’auberge Saccault et l’auberge de la mère Antony. C’est l’esprit de bohème qui règne.

Dans leur sillage, d’autres peintres, aujourd’hui moins connus mais qui de leur temps avaient une certaine célébrité comme Auguste Allongé ou Eugène Cicéri, Charles Delort, Jules Rigolot, Armand Charnay, Armand Point vont acheter ou faire construire des maisons pour y résider après 1870. Certains sont enterrés au cimetière de Bourron.

Source : mairie Bourron-Marlotte

Patrimoine

> Château de Bourron Marlotte
> La Mairie-Musée : http://bourronmarlotte.free.fr/Histoire/Musee.htm

Circuit pédestre

> Circuit sur les pas des artistes

BOIS-LE-ROI

Grâce à sa situation idyllique, entre Seine et Forêt et l’arrivée du train en 1848, Bois-le-Roi a été la résidence de nombreux artistes peintres, écrivains… Les noms de rues rendent hommage à ces personnalités marquantes.

Aimé Perret, souvent comparé à Millet, s’y établit en 1878 et y exécuta de nombreuses œuvres (Chemin de halage, Bois-le-Roi). Robert Noir, de son vrai nom Ernest Salmon, dont les parents s’y sont installés en 1880 a peint de nombreuses œuvres portants la marque de Bois le Roi : La Ramasseuse de Bois-le-Roi, et bien d’autres…

site de la Mairie de Bois-le-Roi

Patrimoine

> Le château de Brolles

Circuit pédestre

> Histoire des rues
> Circuit des fresques

SAMOIS-SUR-SEINE

Avec sa situation privilégiée entre fleuve et forêt, Samois-sur-Seine a accueilli au 19ème siècle de nombreux impressionnistes en quête d’inspiration au bord de l’eau, Redon, Nadar, Seurat, Marquet…  Tout est sujet à inspiration : les reflets des peupliers à la surface de l’eau, les ciels changeants au fil de la journée…

Armand Guillaumin y a posé son chevalet à plusieurs reprises entre 1898 et 1902 pour y peindre une dizaine d’œuvres comme Seine à Samois (1898). Paul Signac y a peint entre autres Le Chaland en 1901.

De nombreux jardins remarquables ont été inventoriés. À Bois-le-Roi, « Les Affolantes du bord de Seine » témoignent d’un passé fastueux et ont été le décor privilégié pour ces artistes en quête d’inspiration.

Mairie de Samois-sur-Seine

Nos experts Visites des villages de caractère et parcours impressionniste sont à votre disposition  pour vous renseigner et vous aider à organiser votre séjour.

Contactez-les : 01 60 66 41 87, conseil-sejour@barbizontourisme.fr

Suggestions