« Un voyage émotionnel au Pays de Fontainebleau » – les photographes

L’exposition photographique « Un voyage émotionnel au Pays de Fontainebleau », située sur les espaces verts du parvis de la gare de Fontainebleau-Avon est de retour cet été ! Découvrez cette invitation au voyage au cœur d’écosystèmes remarquables. 24 photographes nous proposent une immersion en forêt de Fontainebleau, au cœur de la Nature en lien intime avec le château : une mise en lumière avec sensibilité de la richesse des paysages et des ambiances de la forêt de Fontainebleau et de son Château.

Découvrez ici ces photographes et leur attachement tout particulier au Château et à la forêt de Fontainebleau.

 

Je m’appelle Adrien Plaud, je suis photographe commercial basé à Paris. Amoureux de la nature, j’ai fondé un collectif de photographes nommé Les Explorers. Notre mission est de parcourir la France à la recherche de ses plus beaux spots sauvages et de les photographier. J’ai découvert la forêt de Fontainebleau il y a trois ans alors que j’étais à la recherche de lieux naturels à photographier à proximité de Paris. Je suis tout de suite tombé sous le charme de cette forêt assez unique en son genre. Ses paysages variés (forêt de pins, désert de sable, rochers énormes) en font une forêt exceptionnellement photogénique que j’aime parcourir de long en large. L’hiver dernier, j’ai d’ailleurs inauguré avec mon ami Clément, la Transbleausarde, une randonnée sur deux jours qui traverse la forêt d’Est en Ouest. Ce périple de près de 50 km m’a fait découvrir des coins inexplorés et reculés de cette forêt. Quel que soit la saison, je suis toujours autant émerveillé quand je viens à Fontainebleau.

Adrien PLAUDSite web : www.adrienplaud.comInstagram : @adrienplaud

 

Francesco

Je suis né en 1985 à Campobasso en Italie. Après 10 ans de carrière en tant qu’animateur 3D sur films et jeux vidéo dans différents pays européens, je me suis installé en France à Coulommiers et c’est alors que je me suis consacré exclusivement à la photographie de paysage.

A travers mes images, je recherche la beauté de la simplicité. Aujourd’hui mes images sont régulièrement publiées en couverture des plus importantes revues et livres de voyage, et je travaille pour différents offices de tourisme en France et en Europe.

La forêt de Fontainebleau, dont j’ignorais l’existence avant mon installation en France, fut une découverte importante qui façonna le développement initial de ma vision photographique. Pour le promeneur la forêt est magnifique, mais pour le photographe elle représente un défi : celui de réussir à la cadrer à travers une composition claire et lisible, créant l’ordre au milieu du chaos.

Francesco CAROVILLANO Site web : francescocarovillano.com

 

Nicolas Ruehl

C’est la nature qui m’a amené à la photographie. Depuis mon enfance, je suis passionné par la nature. Je parcourais la forêt de Fontainebleau avec mon appareil photo à la recherche de passereaux. Il me reste de cette époque de merveilleux souvenirs de rencontres animales.
Avec les années, ma sensibilité a évolué. Mon travail photographique cherche maintenant à faire prendre conscience de la fragilité de nos espaces naturels face à la pression de notre société.

Pour transmettre mon message, j’ai une approche artistique, en essayant de mettre de la poésie et de l’esthétique dans mes images. Je recherche avant tout la simplicité de la composition, la douceur, l’harmonie.

En 2017, j’ai autoédité un livre photographique « Au gré des courants » qui présente ma vision de Seine à travers des paysages naturels, urbains et abstraits.

Nicolas RUEHLSite web : http://www.nicolas-ruehl.frMail : contact@nicolas-ruehl.fr

 

Alexis Pichot

Durant plus de dix ans, j’ai exercé l’activité de décorateur d’intérieur à Paris. Pendant toutes ces années j’ai porté mon regard sur l’espace et acquis une sensibilité qui depuis nourrit pleinement mon approche des volumes dans l’art photographique.

La nuit, la lumière et les espaces ont souvent été mes sources d’inspirations, d’expérimentations, de confrontations mais surtout d’épanouissement. Interroger la nuit par l’action du mouvement physique mais aussi par celui de la lumière donnent à voir au-delà du sensible, là où le noir n’a pas encore tout absorbé. Les villes et leurs vestiges nocturnes ont été des terrains d’investigations privilégiés, aussi bien par leurs lignes architecturales que l’histoire passée et actuelle dont elles témoignent.

Comme une conséquence d’une prise de conscience de l’état de notre société et de ma condition de citadin, la nature s’est imposée à moi comme source de régénération. De là est née ma série Marche Céleste, un voyage initiatique à travers la forêt de Fontainebleau, seul, de nuit.

Alexis PICHOTInstagram : @alexis_pichot

 

Gillian Durriere

Photographe passionné, amoureux de beaux paysages et de nature, la photographie est pour moi un moyen d’évasion et de découverte du monde qui m’entoure. Mes images ont à cœur de vous faire partager mes émotions ressenties durant mes différentes aventures. Amoureux des forêts et amateur de randonnée, le domaine de Fontainebleau est pour moi un terrain de jeu idéal et hors du commun grâce à la diversité de ses paysages. Chaque sortie est unique et réserve son lot de découvertes et un émerveillement sans fin.

Gillian DURRIERE Instagram : @jilian.d

 

Pascal Crapet

Il y a plus de 40 ans la forêt de Fontainebleau m’adoptait. Avec le temps on s’aperçoit que cette Forêt vous habite et non pas l’inverse, elle finit par rythmer notre vie au gré des saisons et des années.
Elle est depuis toujours une de mes sources d’inspiration photographique privilégiée, dépaysante, apaisante, rayonnante et comme tous ceux qui la parcourent, je souffre de la voir blessée, brûlée et parfois souillée.
Accessible à tous, elle est notre patrimoine, elle est symbole d’espace, du temps qui passe et aspire à être admirée et préservée.
Ancien collaborateur au sein des agences SIPA, GAMMA et FOTOGRAM STONE puis GETTY Images, je me consacre depuis une quinzaine d’années à la promotion de la forêt à travers mes images.

Pascal CRAPET

 

Né en 1987 à Ivry sur Seine, d’une mère professeur d’Arts plastiques, et d’un père photographe amateur, Aurélien Tranchet est un bellifontain licencié en musicologie, professeur des écoles et débute son activité de photographe-auteur en 2016.

Ses créations photographiques sont très diversifiées : portraits studio, portraits de concerts, paysages, paysages abstraits… Aurélien Tranchet est un vrai touche-à-tout photographique. Cependant, il tire son inspiration d’un ensemble restreint d’artistes picturaux et musicaux, tantôt classiques, tantôt modernes : Caravage, Edward Hopper, John Coltrane, Miles Davis, Wassily Kandinsky, György Ligeti, Piranèse, Pierre Soulages et Igor Stravinsky.

La photographie présentée est tirée de la série « Onirismes ». Cet ensemble est issu de déambulations nocturnes et hivernales en 2016. Cette série de photographies s’inspire du « Winterreise » (le Voyage d’Hiver), de Franz Schubert : un homme bouleversé erre dans un paysage hivernal et nostalgique à la rencontre du fantastique.

Dans « Onirismes », le protagoniste tourmenté par l’insomnie et la solitude, se cherche dans des lieux silencieux, géométriques et froids. Lorsque l’hiver pénètre enfin la chair et les espérances, la nuit révèle, à ce visiteur, des visions féériques et d’au-delà.

Aurélien TRANCHETInstagram : @aurelienlamtranchet

 

Jessica Rodrigues

Jessica Rodrigues a découvert le monde du cheval à travers son objectif, observant chaque détail avec un œil nouveau. Ce qu’elle préfère le plus dans ce sport, la relation entre l’homme et le cheval et toutes les émotions qui ressortent à travers les belles histoires, les personnalités atypiques et les instants magiques vécus lors des grands événements équestres. Pour capter cela, elle reste souvent en coulisses, essayant d’être discrète et de se trouver au bon endroit au bon moment afin de faire partager ces moments volés. Cette passion l’a conduite à Rio en 2016 pour couvrir les Jeux olympiques et ainsi le sacre de l’Equipe de France de saut d’obstacles qu’elle a raconté dans son premier livre sorti la même année « Un rêve en Or ».
La photographe poursuit sa carrière en parcourant le monde afin de capter les plus beaux concours du circuit international à la recherche de toujours plus d’émotions sportives mais également des rencontres humaines. Grâce à des collaborations avec des magazines, elle réalise des reportages notamment sur le thème du cheval et du voyage à la rencontre de personnes passionnées et à la recherche d’histoires inspirantes. Elle est suivie par une communauté engagée (+ de 110 000 followers) sur son compte Instagram @jessik_R.

Jessica RODRIGUESInstagram : @jessik_r

 

Stéphanie Foucher

Antiquaire spécialisée et précurseuse d’un e-commerce dans le domaine de la vente de textile ancien en France et à l’international. Stéphanie restaure le linge ancien depuis 2003 et le met en scène en photographie dans un esprit ‘boudoir’ pour permettre à la clientèle de l’imaginer chez elle. Nombreux articles dans la presse spécialisée ou de magazines de décoration intérieure ont éclos de cette passion dévorante pour la remise en état du textile ancien et la mercerie ancienne. De façon endogène, depuis 2016, elle a eu le besoin de s’exprimer autrement, toujours par le biais de la photographie mais au gré de ses promenades à la campagne dans le sud de la Seine-et-Marne. Se ressourcer dans la Nature, est devenu comme une évidence, tout en continuant l’e-commerce.

Ma démarche artistique est basée sur l’interrogation du familier, des liens entre perception et imaginaire sur un paysage, une friche ou dans la forêt. Retranscrire l’émotion ressentie au moment du déclenchement de l’appareil, est son principal leitmotiv. Jouer avec les éléments sauvages qui l’entourent, mettre en scène de façon onirique, la lumière de l’instant présent avec la faune et la flore.

Stéphanie FOUCHER Site web : https://blog.chezfanny.me/ Facebook : stephanie.jaclard Instagram : @chezfanny.me

 

 

Aurélien Petit est photographe, spécialisé en photographie animalière et de paysage depuis plus de 20 ans, et professionnel depuis 6 ans. La Photographie est pour lui le moyen de partager son amour de la Nature et faire découvrir au maximum de personnes la beauté du monde qui nous entoure : séduire pour sensibiliser. Il participe chaque année à de nombreuses expositions. Aurélien travaille avec les écoles, collèges et lycées afin de sensibiliser dès le plus jeune âge et propose également de nombreuses conférences ou animations sur la protection des espèces. Il transmet aussi son savoir-faire aux stagiaires du lycée Professionnel de la photographie Brassaï (PARIS). En 2014, Aurélien crée la société Shana Photo Edition (Shana pour Shanaëlle, prénom de sa fille, qui a été l’élément déclencheur de son envie d’édition), afin de garder à travers des ouvrages, une trace de notre patrimoine naturel exceptionnel.

Aurélien PETIT Facebook : Shana Photo Edition  – Instagram : @naturesublime

 

Jean Luc Dayot

Je suis un photographe de voyage. Lointains, ou très près de chez moi, mes voyages ne se mesurent pas en kilomètres. J’arpente des villes ou des montagnes, en France ou ailleurs, je randonne sur les sentiers côtiers de Bretagne ou ceux, parfumés, de la Provence. J’y rencontre la lumière, les nuages, la couleur, la vie, le vent, le soleil… Bien-sûr, la forêt, et surtout celle de Fontainebleau, tient une grande place dans mon travail photographique. Je suis sensible à ses silences, à ses bruits, aux saisons qui la transforment, ainsi qu’aux êtres qui l’habitent, les arbres. Certains sont pour moi comme les Ents de Tolkien, les gardiens de la forêt.

Nourri d’images, de récits et de reportages glanés ici et là, je tiens moi aussi à montrer ce que j’ai vu et aimé voir. Alors je reviens chez moi, je déverse ma moisson d’images dans ma galerie en ligne, Kalzennyg. Et puis je me prépare à repartir.

Jean-Luc DAYOTFlickr/ Pinterest : @kalzennyg

 

Sebastien Pouteau

Issu d’une formation artistique, Sébastien Pouteau est photographe professionnel. Né à Melun, il a fait ses premiers pas en forêt de Fontainebleau. Depuis lors il n’a cessé de la parcourir, à pied ou à VTT, il y a même réalisé ses toutes premières photos.
Cette forêt est pour lui un lieu de ressourcement et de recherche visuelle. Vous pouvez trouver sur sa chaine YouTube quelques Vlogs qu’il a dédié à ce lieu, notamment un épisode dont est issue l’image exposée ici.

Sébastien POUTEAU Instagram/YouTube : @sebastienpouteau

 

Christophe Bitton

J’ai emménagé à Fontainebleau en 2005 et y ai vécu pendant 8 ans. J’y ai découvert la photographie infrarouge (technique permettant de montrer cette lumière invisible à l’œil nu), et la forêt ainsi que le château et son parc ont été mes terrains d’entrainement privilégiés. Cela a été le point de départ de mon envie de représenter un monde normalement inaccessible au regard à travers des techniques photographiques comme la pose longue et l’infrarouge. Habitant maintenant Vincennes je reviens régulièrement à Fontainebleau pour me promener en forêt et profiter de tout ce qu’elle a à offrir. Pour la photo, je l’ai nommée « Azur » et elle a été prise dans le Parc du Château de Fontainebleau.

Christophe BITTONSite web: https://www.christophe-bitton.fr

 

JJ Piroird

La forêt de Fontainebleau et son château étaient, dans les années 50/60, les lieux privilégiés de nos randonnées hebdomadaires en Peugeot 203, pour un pique-nique en famille. Nostalgique, j’ai voulu reproduire le style des tableaux que l’on pouvait voir dans nos livres d’histoire de l’époque tel que celui du peintre Adam Frans Van der Meulen (1669). La photographie n’est pas la parfaite reproduction de ce qui est vu mais l’expression de la pensée de celui qui voit. La forêt et le château de Fontainebleau sont des lieux où de nombreux peintres se sont exprimés. Si, en tant que photographe dans ces mêmes lieux, je peux faire le millième du quart de ce qu’ils ont voulu dire j’aurais l’humble impression de participer à leurs discussions.

Jean-Jacques PIROIRDInstagram : @jesse_alrys

 

Valdet Galica Hiseni

Passionné par la faune sauvage, j’aime capturer et mettre en valeurs les comportements naturels des animaux sauvages !

Valdet Galica HISENISite internet : http://valdetgalica.com/photographe-animalier-foret-de-fontainebleau

Instagram : valdetgalica – Facebook : valdetgalica.photographeanimalier

 

Christophe Gueneau

Natif de Fontainebleau, j’ai commencé la photo par des paysages puis des clichés de voyages (longs séjours en Asie, Amérique du Sud et Afrique). Après une pause, j’ai décidé de me professionnaliser et me diversifier (portrait, urbex, danse, boxe…). Je photographie la forêt de Fontainebleau depuis, seulement, 3 ans. Je n’y pratiquais, jusqu’alors, que la randonnée. Ces longues balades m’ont appris à me laisser surprendre par le charme de cette magnifique forêt. J’essaie toujours de capturer ce que j’appelle : « un instant charmant ».

Christophe GUÉNEAUInstagram/Facebook : @christophephoto77

 

Maire Lys Hagenmuller

« A suivre l’actualité de Marie-lys Hagenmüller, on pourrait la penser essentiellement éprise des espaces laissés à la nature, des bords de rivières, des forêts au bout du bout de l’Essonne… Et effectivement, quand on croise sa voiture sur une route, elle ne va pas assouvir une quelconque addiction acheteuse… elle traque simplement la lumière des heures qui colore l’horizon et invente d’improbables reflets. » Claudine D.M

La forêt de Fontainebleau nous offre la beauté souvent mystérieuse de ses mares qui sont une source d’inspiration à toutes les saisons. A l’automne, les feuilles mortes viennent caresser l’eau et offrent un spectacle fascinant et souvent irréel que j’aime passionnément photographier.

Marie-Lys HAGENMÜLLER Site web/Facebook/Instagram : arelys photos

 

Warren Lecart

Photographe Breton, amarré à Paris pour mon activité photographique, je suis toujours à la recherche de nouveaux spots nature dans lequel j’évolue. Ayant grandi entre Lorient, la mer, la plage, et la montagne dans la vallée d’Abondance, j’ai toujours été attiré par la nature depuis mon plus jeune âge. L’horizon de la mer et les cimes des montagnes m’ont donné le goût de l’aventure et du sport.
Entre une année à rouler en Australie et en Asie, plusieurs voyages autour du globe en sac à dos, aujourd’hui je sillonne la France et l’Europe avec mon van et mes appareils photo.
Esprit solitaire, mes voyages m’ont apporté sagesse et compréhension du soi intérieur, et m’ont permis d’approcher l’humain plus que ce que je croyais pouvoir le faire. C’est d’ailleurs un de mes sujets principaux dans mon travail photographique. L’humain de proche ou de loin reste au centre de mes photos.
Mon métier de photographe m’a permis de rencontrer beaucoup de belles âmes et de découvrir des lieux magnifiques comme la forêt de Fontainebleau avec l’équipe des Others et de Helloway que je remercie.

Warren LECARTSite web : www.warrenlecart.comInstagram : @warren_lecart

 

Cyril Loiseau

Né à Fontainebleau et ayant toujours grandi à proximité de la forêt de Fontainebleau, la photographie a d’abord été pour moi un hobby à partir de 2009. Informaticien autodidacte et passionné par les nouvelles technologies, je décide en 2016 de changer de vie. Je quitte mon emploi et la vie parisienne pour revenir dans la région qui m’a vu grandir, y retrouver le calme de la forêt et une vie plus paisible. Le monde de la photo m’attire de plus en plus et depuis 2018, je publie régulièrement sur les réseaux sociaux mes photos du sud seine-et-marnais, notamment de Moret-sur-Loing et de Fontainebleau, son château et sa magnifique forêt.

Cyril LOISEAUSite web : http://www.photocyril.fr

 

Yannick Dagneau

Passionné depuis ma prime enfance par la forêt de Fontainebleau, je pense en avoir parcouru, au cours de mes pérégrinations, les moindres recoins. Aubes et fins de journées, ambiances de potron-minet ou crépusculaire, sont des moments privilégiés afin de découvrir les habitants qui la peuplent. Les sens en éveil, je pratique alors la chasse photographique. Mes armes ne cherchent pas à blesser ou à ôter la vie mais servent simplement à immortaliser des instants magiques. Je provoque la rencontre avec l’animal toujours en l’approchant, en le surprenant dans son environnement, en perçant à jour ses facultés de camouflage. Le but du jeu : voir avant d’être vu. Je reste un inconditionnel de la billebaude chère à Henri Vincenot, l’affût m’ennuyant profondément.

Ma passion, c’est avant tout l’école de la solitude, en dehors de celle de la patience. Mais si l’on y prend bien garde, on est rarement seul. Il suffit de se faire discret et de se rendre compte qu’un peuple nous entoure, les effacés graciles des sous-bois, les timides retranchés du hallier.

Yannick DAGNEAUSite internet : http://www.yannickdagneau.com/Facebook : Yannick Dagneau

 

Djamal Makhloufi

Aujourd’hui, mon but dans la photo est de créer un lien entre la forêt de Fontainebleau et les amoureux de la nature. Pour cela, j’utilise mon blog pour attirer l’attention sur les trésors cachés du massif forestier. Cet outil me sert aussi à sensibiliser les lecteurs sur la fragilité des espèces animales ou végétales tout comme sur les milieux. Ma proximité avec ce milieu naturel me permet de nombreuses opportunités tout au long de l’année.
Je suis actif dans les domaines de la photo macro, l’animalier et le paysage.

Djamal MAKHLOUFISite web : https://www.fontainebleau-blog.comFacebook : Djamal Makhloufi – Instagram : @piauhurleur

 

X MAUXION Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé prendre des photos. Probable héritage génétique d’un papa photographe et voyageur. Elève à Couperin de la 6ème à la Terminale, la Forêt et le Parc du Château étaient mes cours de récréation ; souvent le théâtre de mes joies, parfois celui de quelques peines et chagrins. A bientôt 50 ans, quelle que soit l’heure ou la saison, je ne me lasse jamais à aller immortaliser quelques instants fugaces, autour du Pavillon d’Etang, dans le Jardin Anglais, le long du Canal, retrouver ces odeurs et ces couleurs de l’enfance. Figer l’instant présent pour qu’il ne bascule jamais dans le passé.

Xavier MAUXIONInstagram : @xavmaux

 

Fabrice Milochau

Fabrice Milochau, photographe professionnel, est un spécialiste de la photographie de paysages. Publié dans les plus grands magazines, il est aussi l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur le patrimoine naturel et la technique photographique. Natif de la région, la forêt de Fontainebleau est l’un de ses coups de cœur ; il souhaite en faire découvrir la magie au plus grand nombre, à travers ses images, un livre en préparation, et ses ateliers « sur le motif » …

Fabrice MILOCHAUSite internet : www.fabrice-milochau.euInstagram : @fab.milochau