Championnat du monde militaire d’Équitation au Grand Parquet – Fontainebleau

Rallumer la flamme de la tradition équestre militaire ! 

Du 5 au 8 octobre 2022, le Grand Parquet recevra sur ses carrières la 23ème édition du championnat du monde militaire d’équitation ! Ce championnat du monde sera une véritable célébration de la tradition équestre militaire française partagé avec 11 nations dans un esprit sportif qui résonne aussi avec l’arrivée des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Les nations engagées dans cet évènement sont la France, l’Espagne, les Pays-Bas, l’Italie, la Grèce, le Maroc, le Brésil, le Pérou, l’Équateur, l’Arabie Saoudite, le Barhein. La France a donc le privilège de recevoir cet évènement organisé par l’École Militaire et le Centre National des Sports de la Défense. Une très belle programmation vous est proposée pour faire de ce moment unique une belle rencontre entre l’armée et la nation. Un évènement familial à vivre.

Vous êtes donc cordialement invité(es) à découvrir :

  • Du 5 au 8 octobre : des compétitions de saut d’obstacles ( 33 cavaliers dont 2 cavaliers et 1 cavalière français des forces et de l’Armée des Champions)

 

  • Le mercredi 5 octobre à 14h00, la cérémonie d’ouverture avec des démonstrations militaires et des spectacles équestres :
    • Un saut de parachutistes de l’Armée de l’air aura lieu sur le terrain d’honneur du Grand Parquet pour apporter le drapeau français.
    • Un concert de l’orchestre des pompiers de Paris qui accompagnera par la suite
    • La célèbre chanteuse Candice Parise. Elle interprétera à cheval la Marseillaise sur le terrain d’honneur du Grand Parquet. C’est le 14 juillet dernier sur les Champs Élysées, que Candice Parise a interprété France : voir la vidéo ici 
    • Une démonstration des sauteurs du Cadre Noir de Saumur
    • Une présentation du canon attelé de Draguignan, en hommage à la tradition d’artillerie à Fontainebleau.
    • Et pour conclure, le passage de deux rafales au dessus du Grand Parquet ! 

 

  •  Le samedi 8 octobre à 17h00,  pour la cérémonie de clôture, deux grandes institutions de la tradition équestre militaire seront présentes :
    • Les sauteurs du Cadre Noir de Saumur 
      • C’est une présentation de figures de dressage et d’airs relevés pratiqués à Saumur : un travail de précision et d’harmonie entre l’homme et le cheval, qui rappelle le rôle clé du cheval dans les armées pour sa maniabilité. Les airs relevés pratiqués à Saumur sont la courbette, la croupade, la cabriole.
    • La Garde Républicaine
      • C’est une présentation du pas de 4 tandems du régiment de cavalerie de la Garde Républicaine.  Les 4 tandems évoluent aux 3 allures. L’impression de liberté dans le mouvement, résulte d’un patient dressage des montures et réclame un extrême doigté des cavaliers.

Ce grand évènement de rentrée permet aussi de remettre en lumière la tradition équestre militaire de Fontainebleau, qui s’inscrit depuis le temps des souverains. C’est une terre où le cheval est roi. Pour exemple :

L’École Militaire d’Équitation, une tradition équestre

Dès 1515, François 1er décide d’implanter ses écuries de chasse sur l’emplacement du vieux château du Bréau. Au fil des siècles, les écuries évoluent pour accueillir jusqu’à 700 chevaux. Les sports équestres militaires sont créés en 1946 et ont pour vocation de regrouper les activités équestres dans les Armées. La maison mère prend alors le nom de « Centre National des Sports de la Équestres ». Les cavaliers et chevaux militaires de Fontainebleau participent aux plus grandes compétitions internationales et aux Jeux Olympiques , où ils remportent de nombreuses médailles. Depuis 2017, le CSEM est rebaptisé École Militaire d’Équitation (EME), attaché au Centre National des Sports de la Défense pour mettre en avant sa mission de formation initiale des cadres de la filière des sports équestres militaires.

Fontainebleau Tourisme et l’EME se sont associés pour proposer des visites guidées de cette école d’exception, une fois par mois, prochaine date le 15 octobre. Pour réserver en ligne ici

En savoir plus sur la démonstration des sauteurs du Cadre Noir et de la Garde Républicaine

En lien étroit avec l’Ecole Militaire Equestre de Fontainebleau, les sauteurs du Cadre Noir, vous présenteront les figures suivantes :

La courbette est préparée par un équilibre sur les hanches, le cheval s’élève l’avant-main (les membres antérieurs) en prenant appui sur les postérieurs. Il reste en position quelque secondes.Le cheval au terre-à-terre lève haut l’avant-main, quitte le sol par la détente de ses postérieurs. « Touché » par la cravache, il détache avec force une ruade, postérieurs tendus horizontalement imitant le saut du cabri. La cabriole est le saut le plus classique conservé à Saumur.

A la demande du cavalier, le cheval monte la croupe. « Touché par la cravache », il détache une ruade énergique en étendant complètement les postérieurs.

– La présentation du pas de 4 tandems du régiment de cavalerie de la Garde Républicaine.  La particularité de la reprise des tandems est de conjuguer les difficultés du travail monté et celle du travail à pied. Chaque tandem est composé d’une tête de cheval appelé « flèche » et d’un cheval appelé « porteur ». Les 4 tandems évoluent aux 3 allures. L’impression de liberté dans le mouvement, résulte d’un patient dressage des montures et réclame un extrême doigté des cavaliers.

 

A découvrir aussi à cette occasion, l’exposition « Un voyage émotionnel au Pays de Fontainebleau » en accès libre en plein air au Grand Parquet.